“Naguine” – Django Reinhardt (transcription)

Voici ma transcription de “Naguine“, une incroyable improvisation de Django Reinhardt en guitare solo enregistrée à l’age de 29 ans le 30 Juin 1939 (il ya 80 ans!). C’est un simple blues de 12 mesures joué à la guitare acoustique, dit comme ça ne semble pas très original, mais c’est sans compter sur le génie de Django qui est un peu notre Art Tatum, notre Erroll Garner à nous autres guitaristes, inclassable, intemporel, imprévisible, il échappe même à ce style dont le nom a d’ailleurs été inventé bien après sa mort, “le Jazz manouche” car ici on a droit à une exécution avec les doigts de la main droite (sans médiator) à la manière des guitaristes classiques, avec un son feutré, tout en finesse, sans virtuosité démonstrative ou plans racoleurs, et pourtant, ce n’est pas les contrastes qui manquent, les timbres, le rythme, les prises de risques harmoniques avec ces beaux accords en quarte, tout en conservant un développement et une construction digne d’une pièce écrite! Django n’aime pas les sentiers battus, il voyage avec sa caravane et nous emporte un peu dans ses bagages grace à sa musique.
“Naguine” est le surnom de sa future femme “Sophie Ziegler”, ils se marièrent en 1943, ils auront un fils Babik.

“Naguine” sur Soundslice

cliquez sur l’icône

Obtenir la partition en PDF

Laisser un commentaire